Hello our valued visitor, We present you the best web solutions and high quality graphic designs with a lot of features. just login to your account and enjoy ...

Marie Véronique JEANNIN, Revue Française du Marketing, septembre 2012, n° 236, 1/5

Dès 2004, des études ont montré que les allégations nutritionnelles et de santé constituaient un critère de choix décisif dans l’acte d’achat pour la majorité des consommateurs. Mais il est nécessaire de s’assurer que la consommation des produits valorisés par des allégations ne soit pas susceptible d'induire des déséquilibres alimentaires. Ainsi, le système de profilage nutritionnel a pris en compte les objectifs de santé publique, notamment ceux traduits sous forme de recommandations nutritionnelles pour que les aliments dont la consommation est encouragée présentent bien le profil nutritionnel requis pour l’accès aux allégations.

Marie Véronique JEANNIN, Culture Droit, décembre 2012, n° 33

Le consommateur d’aliments a toujours été au centre des préoccupations du législateur tant national (notamment loi du 1er août 1905 sur la répression des fraudes dans la vente de marchandises) que communautaire.

Depuis plus de 40 ans, praticiens et universitaires oeuvrent à la reconnaissance du droit de l’alimentation qui couvre des opérations de production, de fabrication, de distribution, de transport et d’entreposage des produits alimentaires et donc des activités qui relèvent aussi d’autres branches du droit : droit civil, droit commercial, droit de la concurrence, droit pénal, droit de la consommation, droit des marques, droit du transport…

Support de formation de Marie-Véronique Jeannin réalisé pour la formation sur la Nutrivigilance organisée par l'Association Juris Affaires Santé le 15 septembre 2011.

Télécharger le document

 

Marie Véronique JEANNIN, Revue Française du Marketing, décembre 2011, n° 234/235, 4-5/5

Qualité et prix des produits alimentaires passent pour le consommateur par une information précise, utile et certifiée sur leurs propriétés et leurs caractéristiques de production.

Marie Véronique JEANNIN, Option qualité, n° 301, février 2011


La dénomination de vente "chocolat pur" admise par la réglementation italienne a été considérée comme contraire aux dispositions communautaires par la Cour de Justice de l'Union européenne. Maître Marie-Véronique JEANNIN nous expose les principaux aspects de ce nouvel arrêt et nous rappelle les dispositions d'arrêts antérieurs en la matière.

Lire cet article en PDF